asthme

Réponse obstructif !

  • L’asthme est une inflammation de voies aériennes inférieures et notamment des bronches. Elle crée des bronchospasmes, c’est-à-dire une contraction des muscles des bronches et des poumons, causant le rétrécissement de ceux-ci. L’asthme fait donc partie du syndrome obstructif.
  • Dans le cas du syndrome restrictif, c’est le volume pulmonaire qui est limité. Par exemple, une personne qui porte un corset ne pourra gonfler sa cage thoracique limitant ainsi le volume d’air dans les poumons.

Trois grands types d’asthme

  • L’asthme chronique : Une inflammation et l’hyperactivité chronique des bronches. Souvent, elle est présente depuis l’enfance.
  • L’asthme allergique : Une obstruction soudaine dû à un agent extérieur (poils d’animaux, acariens/poussière, rhume des foins, etc.).
  • L’asthme à l’effort : Un traumatisme aux bronches causé par l’effort. Souvent, elle est aggravée par le froid et le vent.

Quelques balises pour la spirométrie

À la lecture de la spirométrie, on regardera, entre autre, « VEMS » ou « FEV1 » représentant le volume d’air expiré en 1 seconde au cours d’une expiration forcée. Si le résultat est en dessous de 70%, il faut considérer qu’il y aura des restrictions au port de certains types de masque respiratoire.

Quatre degrés de sévérité :

  1. Intermittent : VEMS plus grand que 80%. Les symptômes sont très légers et présents moins qu’une fois par semaine.
  2. Léger : VEMS plus grand que 80%. Les symptômes demeurent légers mais présents plus d’une fois par semaine.
  3. Modéré : VEMS entre 60 et 80 %. Les symptômes sont présents quotidiennement et les activités quotidiennes peuvent être plus difficile à effectuer.
  4. Sévère : VEMS inférieur à 60%. Les symptômes sont permanents et les activités quotidiennes sont difficiles.

Votre équipe de santé et sécurité !

Laissez un commentaire





Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.